Apéro-Conférence / Dis maman, je suis jolie?

RDV Curieux

Une programmation de rencontres thématiques gratuites et ouvertes à tous

Cette saison, le Site Saint-Sauveur invite Les conférencières des Têtes renversantes, pour des soirées décalées et décontractées autour de l'histoire de l'art.

 

  • Jeudi 22 novembre 2018 - 19h

"Dis maman, je suis jolie?"

Julie LEGRAND

La définition de la beauté (et donc de la laideur) est omniprésente dans l’histoire de l’art. Elle se pose à chaque époque, selon des repères esthétiques qui lui sont propres. Ces critères subjectifs dépendent aussi des pays, des sociétés et codes culturels en cours. Depuis l’invention des canons de beauté idéale durant l’Antiquité, balayons des histoires de modes, de corps, de proportions et de formes, où chaque femme se reconnaîtra ou s’identifiera. Sans oublier la gente masculine !

 

  • Jeudi 7 février 2019 - 19h

"Les p'tites mains"

Elodie EVEZARD

Tapisseries, pastels, broderies ou encore coutures sont, jusqu’au début du 20e siècle, des activités de détente ou des pratiques artistiques mineures réservées aux femmes. Certaines artistes décident de s’emparer de ces pratiques féminines en proposant un art personnel. Ainsi Annette Messager tricote et brode des vêtements pour ses « Pensionnaires » tandis que Louise Bourgeois fait résonner l’aiguille et les fils de son enfance dans des installations monumentales!

 

  • Jeudi 14 mars 2019 - 19h

"Les femmes de..."

Elodie EVEZARD

Camille Claudel et Auguste Rodin, Sonia et Robert Delaunay, Frida Kahlo et Diego Rivera… autant de noms qui résonnent souvent à deux! Et si on arrêtait de regarder le travail de ces femmes à travers celui de leurs illustres compagnons. Après tout, n'est-il pas plus juste de parler de collaboration, d'inspiration mutuelle et surtout de propositions artistiques individuelles ?

 

  • Jeudi 13 juin 2019 - 19h

"Dans les yeux des femmes"

Diane GOUARD

Artistes, demoiselles de bonnes familles, élèves studieuses, intellectuelles à la mode, femmes fatales, jolies épouses, garçons manqués, personnalités hautaines… les femmes artistes se dévoilent plus ou moins dans leurs autoportraits. En jouant avec leur image, elles parlent aussi de la société de leur temps, de leurs engagements, défient les normes ou s’y plient pour pouvoir vivre la vie d’artiste. Quelques exemples, de la Renaissance à nos jours, pour explorer la variété de l’autoportrait féminin.